le vaccin contre le coronavirus obligatoire pour les joueurs?

Selon la presse australienne, l’Etat de Victoria souhaite imposer un schéma vaccinal complet à tous les joueurs participant à l’Open d’Australie, fin janvier. Ce qui voudrait dire que quelques cadors du circuit pourraient manquer la compétition.

Battu par Daniil Medvedev en finale de l’US Open il y a quelques semaines, Novak Djokovic aura une nouvelle occasion de décrocher un 21e titre record en Grand Chelem en début d’année, lors de l’Open d’Australie à Melbourne (17-30 janvier). Sauf si le Serbe, réticent à l’idée de se faire vacciner… ne peut y participer.

A trois mois du premier tournoi majeur de l’année 2022, l’Etat de Victoria, selon le journal The Age, voudrait en effet rendre obligatoire le vaccin contre le Covid-19 pour les participants. Sans la moindre exception. Ce qui voudrait dire que les « antivax » du circuit, ou du moins les non-vaccinés comme Djokovic, Andrey Rublev ou Aryna Sabalenka, devront soit revoir leur position, soit déclarer forfait.

Le vaccin déjà obligatoire pour les membres de l’organisation

Depuis plusieurs semaines, le directeur de l’Open d’Australie Craig Tiley négocie avec les autorités pour une certaine « souplesse » concernant les principaux acteurs, qui devront – vaccin ou non – respecter une quarantaine à leur arrivée sur le territoire. Mais les autorités en question, qui ont déjà imposé le vaccin à tous les gens travaillant dans l’organisation du tournoi et aux spectateurs, n’auraient pas l’intention de faire de faveur aux joueurs.

« Que vous soyez un juge de la Cour Suprême, ou un membre du Parlement de l’Etat de Victoria, pour le virus, ça n’a pas d’importance, a déclaré dimanche le Premier ministre de l’Etat de Victoria Daniel Andrews. Vous avez autant de chances de le propager, sauf si vous êtes vacciné. Vos titres en Grand Chelem ne vous en protégeront pas. » Même si vous en avez déjà vingt.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Lire la suite

Récent