Ville de Créteil – Haut du Mont-Mesly : Place au renouvellement urbain

Vue du Petit Bois rénové. Photos Crétil Habitat Semic – Pena paysages

 

Dans le cadre du projet de rénovation urbaine du haut du Mont-Mesly, la Ville de Créteil a élaboré une charte paysagère d’aménagement des 35 hectares concernés par le projet au sein de ce quartier en pleine mutation. Des travaux préalables vont être réalisés courant décembre sur l’ensemble des réseaux de chauffage, eaux pluviales, assainissement et eau potable.

 

Le projet de renouvellement urbain du Haut du Mont-Mesly entre dans sa phase opérationnelle. Afin d’atteindre le niveau d’ambition attendu, un paysagiste de renom, Michel Péna, a été missionné par la Ville de Créteil afin d’élaborer une charte paysagère pour les 35 hectares de la zone concernée. Tous les aménagements paysagers choisis ont vocation à valoriser l’histoire et l’identité paysagère du Mont-Mesly.

Ils porteront à la fois sur les secteurs nouvellement urbanisés et les secteurs réhabilités afin de créer une unité d’ensemble sur le quartier à travers cette trame végétale qui se déploie dans les espaces publics et les espaces privés. Une démarche écologique ambitieuse qui se décline en trois axes : l’implémentation d’une forêt urbaine, la création d’une mosaïque résidentielle et d’espaces publics fédérateurs, et la facilitation des mobilités douces.

Le végétal au cœur du projet
Le projet d’aménagement prévoit la création d’une forêt urbaine, avec la plantation de 1000 nouveaux arbres sur l’ensemble du quartier qui viendront enrichir la diversité biologique des arbres existants. Elle répond aux enjeux écologiques et aux défis climatiques par la création d’îlots de fraîcheur et en contribuant au bien-être des habitants. Elle pénètre tous les espaces, les cœurs d’îlots privés, les rues, les mails piétonniers, les places et les parcs.

 

La nouvelle place Cardinaud, avec sa fontaine centrale.

Une « mosaïque résidentielle » a également été imaginée. Il s’agit de délimiter les différentes résidences par des aménagements paysagers permettant ainsi de distinguer les espaces publics des espaces privés. Aucune clôture, ni muret seront installés. Les délimitations se feront uniquement par des massifs plantés ou des haies qui délimiteront les espaces. Chaque résidence bénéficiera de sa propre thématique paysagère pour permettre aux habitants de s’approprier pleinement les espaces privés.

 

La fontaine de la future place Cardinaud.

Des espaces et des équipements publics
À cela s’ajoute la création de nouveaux espaces publics fédérateurs et des aménagements pour faciliter les mobilités douces. De véritables lieux de vie, de détente et de loisirs seront créés : il y aura de nouveaux parcs publics de proximité tandis que les anciens, dont ceux du Petit Bois et de la place de l’Abbaye, seront requalifiés.

Les places et les équipements publics seront reliés par un maillage de circulations douces autour d’un grand mail piétonnier et cyclable raccordant la place de l’Abbaye au nord du quartier. Le mail desservira le carrefour éducatif, la Maison des seniors, et débouchera sur le futur espace socio-culturel. Il sera jalonné par différentes séquences végétales reprenant la thématique de chaque équipement desservi.

 

La place de l’Abbaye rénovée et son miroir d’eau.

 

Réalisation de travaux préalables qui débutent en décembre 2021
Des travaux préalables aux aménagements urbains vont être réalisés courant décembre sur le secteur Cardinaud/Petit-Bois. Ces interventions de viabilisation concerneront l’ensemble des réseaux de chaleur à base géothermique, d’eaux pluviales et d’eau potable, ainsi que d’assainissement, ce qui nécessitera un travail de terrassement, de voirie, et l’abattage de certains arbres situés sur les emprises des futurs réseaux, 21 au total. À terme, 41 nouveaux arbres seront plantés dans ce secteur dans le cadre du projet.

 

Zoom sur le projet de renouvellement urbain

  • Construction de 970 nouveaux logements diversifiés dont 60% de logements en accession à la propriété
  • Création de nouveaux équipements publics de proximité
  • Un carrefour éducatif regroupant 2 groupes scolaires (800 élèves accueillis), une crèche départementale de 90 berceaux, un Sessad et un relais assistante maternelle
  • Une Maison des seniors
  • Un espace socio-culturel
  • La reconstruction du marché forain, avec un parking en sous-sol
  • Des aménagements de voiries, des places publiques et de mails piétonniers et cyclables
  • De nouveaux parcs publics de proximité
  • La rénovation de la place de l’Abbaye

 

Article de Créteil, Vivre Ensemble, décembre 2021, n°417

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Lire la suite

Récent