l’obligation vaccinale dans les secteurs « sensibles » de nouveau reportée

Nouméa, France AFP mardi 21/12/2021 – Le congrès de Nouvelle-Calédonie a repoussé mardi au 28 février 2022 l’obligation de se vacciner contre le Covid-19, sous peine de sanctions, pour les professionnels de secteurs dits sensibles (santé, transports, etc.) et les personnes à risque.

La mesure avait été différée une première fois  du 31 octobre au 31 décembre pour l’archipel français de l’océan Pacifique. Mais le régime de sanction en cas de non vaccination pose toujours problème, et les élus du congrès ont voté mardi un nouveau report.

L’obligation vaccinale de la population générale, qui n’est, elle, assortie d’aucune mesure coercitive, entrera bien en revanche en vigueur au 31 décembre.

Adoptée le 3 septembre à l’unanimité des groupes au congrès, l’obligation vaccinale visait à sensibiliser une population peu vaccinée (moins de 20%) alors que les autorités estimaient imminente l’arrivée du virus sur le territoire, en raison de la forte contagiosité du variant Delta. Les élus n’avaient alors pas prévu de quelle manière la situation devrait être gérée par les entreprises.

Les organisations patronales assurent qu’en vertu de leur responsabilité en matière de santé et de sécurité au travail, elles seraient obligées de licencier les réfractaires à la vaccination.

Face aux critiques des partenaires sociaux, mais également des opposants à la vaccination qui manifestent régulièrement dans les rues de Nouméa, le gouvernement avait décidé fin octobre de repousser au 31 décembre l’entrée en vigueur du texte initialement prévue au 31 octobre.

Depuis, la question du régime de sanction n’a pas été traitée. Le groupe Calédonie ensemble (UDI, centre droit) a donc déposé un texte proposant un nouveau report de cette obligation au 28 février. La proposition déposée en nom propre par cinq élus de bords très différents a elle été rejetée.

La Nouvelle-Calédonie a enregistré ses premiers cas locaux de Covid-19 le 6 septembre dernier. Depuis, l’épidémie a fait 280 morts. Le taux de vaccination atteint aujourd’hui 74,86 % de la population vaccinable, soit 63,92 % de la population globale.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Lire la suite

Récent