la direction du tournoi justifie la dérogation accordée à Djokovic

La Fédération australienne de tennis (TA), organisatrice de l’Open d’Australie, a confirmé mardi qu’une « dérogation médicale » avait été octroyée à Novak Djokovic pour qu’il puisse jouer le premier Majeur de l’année (17-30 janvier).

Novak Djokovic défendra bien son titre à l’Open d’Australie. La nouvelle a eu l’effet d’une bombe, surprenant plus d’un observateur de la chose tennistique tant le Serbe, qui n’a jamais rendu public son statut vaccinal, se prononçant même contre la vaccination obligatoire en 2020, était incertain pour le premier Grand Chelem de la saison. Être vacciné était la condition indispensable pour figurer sur la liste des participants au tournoi, à moins d’obtenir une exemption médicale, ce que Novak Djokovic a reçu.

Des protocoles « justes et indépendants »

S’il a eu besoin d’une exemption médicale, c’est que le numéro 1 mondial n’est pas vacciné. Sinon, pourquoi demander une dérogation lorsqu’on remplit les critères d’éligibilité ? « Djokovic a demandé une exemption médicale qui lui a été accordée à l’issue d’un examen rigoureux impliquant deux comités indépendants distincts nommés par le ministère de la santé de l’Etat de Victoria », s’est contenté d’expliquer l’organisation du tournoi dans un communiqué, en s’abritant derrière le secret médical pour ne pas dévoiler les raisons de l’octroi de cette dérogation au n°1 mondial, qui briguera un 21e titre record du Grand Chelem et un 10e sacre, record aussi, à Melbourne.

Craig Tiley a déclaré que les joueurs, les fans et les staff à l’Open d’Australie doivent être entièrement vaccinés, à moins qu’il n’y ait une véritable raison pour laquelle une exemption devrait être accordée. « Des protocoles justes et indépendants ont été établis pour évaluer les demandes d’exemption médicale, ce qui nous permettra de garantir que l’Open d’Australie 2022 sera sûr et agréable pour tous. L’élément central de ce processus est que les décisions sont prises par des experts médicaux indépendants et que chaque demandeur bénéficie d’une attention particulière. » Circulez y’a rien à voir.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Lire la suite

Récent