Djokovic bloqué à l’aéroport de Melbourne à cause de son problème de visa

Selon une information du média serbe B92, confirmée par l’entourage du joueur, Novak Djokovic est bloqué depuis plusieurs heures ce mercredi à l’aéroport de Melbourne, où il a atterri pour participer à l’Open d’Australie. En raison d’un problème de visa, le joueur a été mis à l’isolement par les forces de l’ordre australienne.

Novak Djokovic est au coeur d’un sacré imbroglio. Si le numéro un mondial a annoncé mardi avoir obtenu une exemption médicale pour se rendre en Australie et disputer l’Open d’Australie, le joueur serbe est bloqué ce mercredi à l’aéroport de Tullamarine, dans la banlieue de Melbourne. Selon une information de B92, un média serbe, confirmée par le père du joueur, « Djoko » a été mis à l’isolement par la police australienne.

Novak Djokovic se retrouve dans cette situation en raison d’un problème de visa. Son équipe a rempli le mauvais formulaire de visa, qui ne prend pas en charge son exemption médicale, que l’homme aux 20 tournois du Grand Chelem a pu obtenir pour pouvoir participer à l’Open d’Australie. Deux policiers garderaient l’accès à la salle où se trouve le joueur et personne ne pourrait y entrer, en attente qu’une solution puisse être trouvée. 

Djokovic menacé d’être renvoyé dans le « premier avion »

La classe politique australienne n’avait pas tardé à réagir après l’annonce de l’exemption médicale à Novak Djokovic, demandant au joueur des explications. « Nous attendons sa présentation et qu’il nous fournisse des preuves pour soutenir » cette dérogation, a déclaré le Premier ministre australien Scott Morrison lors d’une conférence de presse. « Si ces preuves sont insuffisantes, alors il ne sera pas traité différemment de qui que ce soit d’autre, et il retournera chez lui par le premier avion. Il n’y aura aucune règle spéciale pour Novak Djokovic. Pas la moindre », a insisté le Premier ministre.

La réglementation du pays prévoit ce type de dérogation dans cinq cas précis (avoir contracté le Covid-19 dans les six mois précédents, grave contre-indication médicale…) mais la fédération, invoquant le secret médical, a refusé de dire lequel s’appliquait à Djokovic.

Le service fédéral des douanes a contacté le gouvernement de l’Etat de Victoria, dont Melbourne est la capitale, lorsque le camp Djokovic a constaté son erreur, a expliqué le quotidien The Age. Mais cette demande a été retoquée, indique Jaala Pulford, une ministre de l’État de Victoria.

« Le gouvernement fédéral nous a demandé si nous soutenions la demande de visa de Novak Djokovic pour entrer en Australie. Nous ne donnerons pas notre aval à cette demande (…) Nous avons toujours été clairs sur deux points: l’étude des demandes de visa est une prérogative du gouvernement fédéral et les exemptions médicales une prérogative des médecins », a-t-elle expliqué sur Twitter. La situation va devoir rapidement se débloquer alors que l’Open d’Australie débutera le 17 janvier prochain.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Lire la suite

Récent