la fédération australienne avait été prévenue d’un éventuel problème pour Djokovic

La presse australienne assure ce jeudi que la Fédération de tennis locale avait été prévenue à deux reprises que l’exemption de vaccination contre le Covid-19 dont a bénéficié Novak Djokovic pourrait poser problème avec les autorités.

Novak Djokovic espère toujours disputer l’Open d’Australie mais la situation semble de plus en plus compliquée pour le joueur de tennis serbe. Opposé à la vaccination contre le Covid-19, l’actuel numéro un mondial a bénéficié d’une exemption médicale de la part des organisateurs pour participer au premier tournoi du Grand Chelem de l’année 2022. Néanmoins, les autorités gouvernementales ont refusé le visa d’entrée de « Nole » sur le territoire national.

La faute à un document non-conforme à l’exemption de vaccination contre le Covid-19 obtenue pour disputer le premier Majeur de la saison. Une situation dont Tennis Australie, la fédération aussie aurait pourtant été au courant selon les informations du media The Age. L’instance dirigée par Craig Tiley a ainsi reçu deux courriers émanant du ministre australien de la Santé, Greg Hunt, pour rappeler l’importance de la vaccination dans l’obtention d’un visa.

Des visas seulement pour les individus « totalement vaccinés »

La situation autour du statut vaccinal de Novak Djokovic mais plusieurs sources du media local avancent que le Serbe aurait bénéficié d’une dérogation médicale en raison d’un test positif au Covid-19 dans les six derniers mois. Une situation qui n’aurait, de toute façon, pas permis un accès facilité au territoire selon les lettres envoyées par les autorités sanitaires à la Fédération australienne

Dans une lettre envoyée à Craig Tiley le 18 novembre, la première secrétaire adjointe du ministère de la Santé, Lisa Schofield, a donc déclaré que « les personnes qui ont déjà eu Covid-19 et n’ont pas reçu de dose de vaccin ne sont pas considérées comme complètement vaccinées ». Dès lors, même si elles ont reçu une exemption de vaccination à l’étranger, ces personnes ne seront pas éligibles à une entrée en Australie sans quarantaine.

Onze jours plus tard, c’est le Ministre de la Santé lui-même qui a adressé un courrier au dirigeant sud-africain de Tennis Australie pour lui rappeler que « la police des frontières australiennes a informé que les gens devaient être totalement vaccinés ».

Le recours de Djokovic bientôt étudié par la justice

Soutenu par le président serbe et présenté en « leader du monde libre » par son père, Novak Djokovic a déposé un recours devant la justice afin d’obtenir son visa puis de disputer l’Open d’Australie du 17 au 30 janvier prochain.

Autorisé à jouer le Grand Chelem grâce à une dérogation accordée par le staff médical de Tennis Australie et le gouvernement de la province de Victoria, « Nole » va donc devoir batailler pour garder intact son rêve d’un dixième sacre à Melbourne.

Un juge de Melbourne, Anthony Kelly, examinera à 18h (8h, en France) la requête du Serbe, retenu par les services d’immigration à Melbourne depuis son arrivée dans le pays mercredi soir. L’appel des avocats pourrait retarder le départ du joueur de 34 ans. En cas de victoire à l’Open d’Australie, Novak Djokovic deviendrait le seul détenteur du record du plus grand nombre de victoires en Majeur avec un 21e titre. Encore faut-il participer à la compétition. Et de ce côté-là, le feuilleton continue.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Lire la suite

Récent