l’ATP confirme que les joueurs non vaccinés ne pourront pas concourir en France

L’ATP a envoyé un communiqué aux joueurs du circuit afin de les alerter sur les conditions exigées pour disputer les tournois organisés en France, à partir du 24 janvier. L’instance confirme que les non-vaccinés ne seront pas autorisés à concourir.

Un communiqué pour lever toute ambiguïté. L’ATP a transmis un document à l’ensemble des joueurs du circuit afin de les alerter sur la situation sanitaire en France. Et les restrictions imposées par le gouvernement de Jean Castex avec la mise en place de la loi sur le pass vaccinal. L’instance internationale de tennis confirme que les joueurs non vaccinés ne pourront pas participer aux tournois organisés dans l’Hexagone, à compter du 24 janvier. Le Challenger de Quimper est le premier événement concerné. Avec Roland-Garros en ligne de mire (du 16 mai au 5 juin).

Les joueurs devront être « entièrement vaccinés pour concourir » ou présenter « un certificat les dispensant de la vaccination pour raisons médicales », précise l’ATP. Une incertitude demeure pour ceux qui ont récemment contracté le Covid-19. Pourront-ils jouer même sans vaccin? Devront-ils avoir reçu au moins une dose? L’instance réclame « des éclaircissements » de la part de la Fédération française et du gouvernement à ce sujet. Une fois ces informations obtenues, elle effectuera une « mise à jour » de son communiqué.

Deux joueurs du Top 100 non vaccinés

Lors de l’adoption au Parlement du projet de loi sur le pass vaccinal, Roxana Maracineanu s’est montrée très claire sur la question. « Pour pratiquer son métier ou bien venir pour son loisir, son plaisir, dans un équipement sportif, il va falloir présenter un vaccin valable, à la fois pour les personnes qui vivent en France mais aussi pour les étrangers qui viendront sur notre territoire à l’occasion de vacances ou d’une grande compétition sportive », a déclaré la ministre déléguée chargée des Sports.

L’ATP a récemment révélé que 98 joueurs du Top 100 étaient actuellement vaccinés. Seuls l’Américain Tennys Sandgren (94e mondial) et le Serbe Novak Djokovic ne le sont toujours pas. Le n°1 mondial s’est fait expulser dimanche d’Australie, où il espérait pouvoir participer à l’Open d’Australie en bénéficiant d’une exemption médicale. Mais la cour fédérale l’a finalement obligé à faire ses valises, après dix jours d’un bras de fer en mondovision.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Lire la suite

Récent