« Je peux battre n’importe qui », prévient Cornet après son exploit contre Muguruza

Alizé Cornet a battu Garbine Muguruza (6-3, 6-3) ce jeudi pour se hisser au troisième tour de l’Open d’Australie. La Française a savouré son exploit contre la numéro 3 mondiale mais ne veut pas s’arrêter là. La dernière joueuse tricolore en lice à Melbourne a fait le plein de confiance pour la suite du tournoi.

Six ans et demi qu’elle attendait ça depuis son succès face à Simona Halep à Madrid en 2015. Six ans et demi qu’elle n’avait pas battu une joueuse du top 3 mondial. Ce jeudi, Alizé Cornet a brillé pour s’offrir le scalp de Garbine Muguruza (6-3, 6-3), la troisième joueuse mondiale, au deuxième tour de l’Open d’Australie. Impériale sur le court, la Niçoise a signé une énorme performance contre l’Espagnole et s’est hissé au troisième tour du Grand Chelem australien pour la première fois depuis 2018.

« Je trouve que je suis là en termes de niveau de jeu mais ça je le savais déjà. C’est juste que parfois j’ai du mal à me relâcher sur le court et que je n’arrive pas à exploiter ce potentiel que je sens que j’ai depuis des années, a expliqué Alizé Cornet après son succès à Melbourne. Et finalement c’est un petit peu en dents de scie. »

Cornet: « J’ai vraiment fait un match quasi parfait »

En passant moins d’une heure et demie sur le court ce jeudi, Alizé Cornet a économisé ses forces. Une bonne nouvelle pour la suite du tournoi. Mais sa prestation n’a rien d’une suprise pour la Française, retombé au 61e rang à la WTA.

« Quand je suis comme ça concentrée dans ma bulle et en mission, je vois que je peux battre n’importe qui, a encore estimé celle qui avait atteint les 8es à Melbourne en 2009. J’ai vraiment fait un match quasi parfait. Cela ne m’apprend rien de nouveau sur moi mais ce qui est sûr c’est que j’ai passé un très bon moment sur le court. Même si c’était vraiment la bagarre et que ce n’est pas non plus l’extase au premier sens du terme. »

En plus d’un niveau de jeu impressionnant, la Française a su profité de l’instant et du soutien du public présent dans les tribunes. De quoi la galvaniser pour cet Open d’Australie.

« J’ai vraiment passé un bon moment parce que j’avais l’impression de savoir ce que je devais faire et je prenais beaucoup de plaisir dans la bagarre, dans le fait de courir et profiter de ce court central qui est magnifique. Je suis vraiment contente d’avoir été récompensée par la victoire. »

Cornet peut s’offrir un superbe cadeau d’anniversaire

A bientôt 32 ans, elle les fêtera le samedi 22 janvier, Alizé Cornet ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Au prochain tour de l’Open d’Australie, la Française affrontera la 29e joueuse mondiale, justement ce samedi.

Face à la Slovène Tamara Zidansek, elle pourrait bien s’offir un superbe cadeau d’anniversaire et décrocher son billet pour les huitièmes de finale et ainsi égaler sa meilleure performance en Australie. Un huitième où Alizé Cornet pourrait bien retrouver le phénomène Emma Raducanu ou Simona Halep… pour un autre exploit.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Lire la suite

Récent