Paire s’est effondré en larmes sur le court après sa victoire contre Dimitrov

Qualifié pour le troisième tour de l’Open d’Australie, où il affrontera Stefanos Tsitsipas, Benoît Paire est apparu très ému après son succès contre Grigor Dimitrov ce jeudi (6-4, 6-4, 6-7, 7-6). Il a exprimé sa joie de rejouer dans des ambiances bouillantes.

Des larmes de joie. Et de soulagement, aussi. Fier de s’être qualifié ce jeudi pour le troisième tour de l’Open d’Australie, Benoît Paire (56e mondial) a été submergé par l’émotion après sa solide victoire face au Bulgare Grigor Dimitrov (6-4, 6-4, 6-7, 7-6).

« Ce n’est pas facile depuis le début de l’année donc je suis très content. Je sais qu’il y a mes parents qui regardent. Franchement, c’était exceptionnel. Ça a été une année de merde l’année dernière, c’était compliqué », a-t-il confié très ému au micro d’Eurosport, lui qui savoure les chaudes ambiances de Melbourne après avoir longtemps exprimé son mal être durant la crise sanitaire, fatigué d’enchaîner les tournois devant des tribunes totalement vides ou presque.

« Le tennis est beau quand les gens vibrent »

« Je suis là et je m’accroche. Je fais un gros match aujourd’hui, un de mes meilleurs depuis longtemps. Voilà pour moi ce n’est que du positif. J’ai été beaucoup critiqué, à un moment c’est pesant. J’ai du soutien ici chez les supporters français, il n’y a rien de mieux », a ajouté l’Avignonnais de 32 ans, qui a fait preuve d’un remarquable sérieux et d’un calme olympien contre Dimitrov, 28e mondial. Serein durant toute la partie, même lorsqu’il a connu une petite alerte dans le quatrième set, il a gagné le droit de défier Stefanos Tsitsipas au prochain tour.

« J’ai besoin qu’on me pousse, de sentir que les gens sont derrière moi. C’est ce que j’ai toujours aimé. Encore plus maintenant quand on sait qu’on sort d’une période aussi difficile avec des tournois très tristes. Le tennis est beau quand les gens vibrent avec nous sur le court. Je suis content qu’on remarque que j’ai fait un gros match mentalement. Ça fait plaisir de me revoir comme ça. Je suis fier de ce que j’ai fait. Je sens que je prends du plaisir. C’est pour ça que je joue au tennis », a-t-il ajouté. C’est la troisième fois qu’il atteint le troisième tour en Australie après 2014 et 2017.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Lire la suite

Récent