éliminé par Shapovalov, Zverev estime qu’il « ne mérite pas » d’être numéro 1 mondial

Battu dimanche en trois sets par Denis Shapovalov lors des huitièmes de finale de l’Open d’Australie, Alexander Zverev avait du mal à cacher sa déception. Venu avec l’ambition de remporter le tournoi, le joueur allemand a estimé qu’il ne mérite pas pour l’instant d’être numéro 1 mondial.

En l’absence de Novak Djokovic, actuel numéro 1 mondial, Daniil Medvedev et Alexander Zverev étaient en lice pour reprendre le trône lors de l’Open d’Australie. Battu ce dimanche au stade des huitièmes de finale du premier majeur de la saison, le joueur allemand, actuel 3e à l’ATP, devra attendre pour prendre cette première place symbolique.

« Ce n’est la faute de personne d’autre que moi »

« Je suis venu (en Australie) avec pour objectif de gagner le tournoi et de devenir éventuellement numéro 1 mondial. Mais, si je joue comme ça, je ne le mérite pas. C’est aussi simple que ça », a-t-il estimé quelques minutes après s’être incliné face au Canadien Denis Shapovalov (14e) 6-3, 7-6 (7/5), 6-3, qui affrontera lui Rafael Nadal au prochain tour.

Médaillé d’or lors des Jeux olympiques de Tokyo, Alexander Zverev attend encore, à 24 ans, de pouvoir décrocher un tournoi du Grand Chelem. « Après un match comme ça, je pense qu’il est fou de parler de la place de numéro 1, a répondu encore Zverev. Il faut d’abord que je me reprenne. »

« Ce n’est la faute de personne d’autre que moi, a-t-il ajouté. Pas du coach, pas de mon équipe, de personne d’autre. Au bout du compte, en tant que numéro 3 mondial, je dois prendre mes responsabilités pour les choses que je fais et celles que je ne fais pas. Aujourd’hui, ce que j’ai fait n’était simplement pas assez bon pour passer quelqu’un comme Denis. »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Lire la suite

Récent