Kyrgios blesse un enfant et lui offre sa raquette en plein match

En voulant trop faire le show lors d’un match en double à l’Open d’Australie, Nick Kyrgios a envoyé la balle sur un enfant en tribune. Désolé, le joueur australien lui a alors remis une raquette comme cadeau de consolation.

Avec son compatriote et ami Thanasi Kokkinakis, Nick Kyrgios est intenable pendant le tournoi de double de l’Open d’Australie. Les deux hommes enflamment les courts de Melbourne jusqu’à susciter l’écœurement de certains de leurs adversaires. Ils ont encore fait fort, ce mardi lors de leur quart de finale face à la paire composée de l’Allemand Tom Puetz et du Néo-Zélandais Michael Venus. Au point de faire une victime collatérale de leur état d’esprit survolté.

Après un service annoncé ‘let’ par l’arbitre, Nick Kyrgios s’est ainsi amusé à envoyer un violent smash dans la partie de terrain adverse, alors que le jeu était arrêté. Cela a amusé le public de la Kia Arena, moins un jeune spectateur qui a reçu la balle perdue en plein visage. En larmes, l’enfant est apparu inconsolable. De quoi susciter une certaine gêne chez Kyrgios, qui s’en est excusé avant de trouver un moyen de réparer un peu son erreur.

L’Australien a couru vers son banc pour se saisir de l’une de ses nombreuses raquettes qu’il a remise à l’enfant. Ce dernier a immédiatement retrouvé le sourire et le geste a provoqué la clameur du public. Les spectateurs pourront encore vibrer puisque le duo Kokkinakis-Kyrgios s’est finalement imposé en trois sets (7-5, 3-6, 6-3). Ils ont désormais rendez-vous face aux têtes de série numéro 3, l’Espagnol Marcel Granollers et l’Argentin Horacio Zeballos.

Les deux hommes bénéficient d’une invitation dans ce tableau où ils brillent de manière assez inattendue. Vendredi, ils s’étaient offerts le scalp de la meilleure doublette du monde en battant les Croates Nikola Mektic et Mate Pavic. « Il y a une paire immonde dans ce tournoi qu’il faut réussir à battre et, malheureusement, nous avons échoué », a pesté Mektic à l’issue du match.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Lire la suite

Récent