le calvaire de Raducanu, harcelée par un homme à son domicile

La joueuse de tennis britannique Emma Raducanu a porté plainte contre un homme qui l’a harcelée jusqu’à son domicile. L’individu a été reconnu coupable par la justice.

« Je ne me sens plus en sécurité dans ma propre maison ». Ces propos d’Emma Raducanu ont été lus au tribunal de Bromley. La jeune championne de tennis britannique, âgée de 19 ans, a dû saisir la justice pour faire cesser le harcèlement commis par un homme de 35 ans à son encontre. L’individu a été condamné vendredi, sa peine sera connue le mois prochain.

Les faits sont survenus au cours des derniers mois, à la suite de l’exposition médiatique soudaine de la jeune femme, révélée au grand public en s’adjugeant le titre de l’US Open à la surprise générale. Le harceleur, dont l’identité a été dévoilée par la presse britannique, a parcouru une trentaine de kilomètres pour se rendre dans la banlieue de Londres et frapper à la porte de la joueuse.

Sans aucun consentement, cet ancien livreur Amazon, marié et au chômage, s’est permis de se rendre chez elle à trois reprises, de lui offrir des fleurs et des décorations de Noël, et de lui laisser des messages. En guise de « souvenir », il s’est aussi permis de voler une chaussure du père de la joueuse, qui habite avec ses parents.

« J’ai l’impression que ma liberté m’a été enlevée »

À présent, Emma Raducanu a « peur » et souffre d’une grande insécurité. « J’ai beaucoup d’appréhension lorsque je sors, surtout si je suis seule. J’ai l’impression que ma liberté m’a été enlevée. Je regarde constamment par-dessus mon épaule. Je me sens sur les nerfs, et j’ai peur que cela se reproduise. (…) Je veux déménager dans une nouvelle maison avec une meilleure sécurité. J’ai peur qu’il revienne, car il sait où j’habite », a déclaré la 18e mondiale du tennis féminin, qui a témoigné durant sa préparation pour l’Open d’Australie, où elle a été éliminée au deuxième tour.

Au tribunal, le prévenu a exprimé sa « honte » d’avoir fait souffrir Raducanu. En attendant de connaître sa peine, il a l’interdiction d’entrer en contact avec la joueuse et sa famille, mais aussi de se rendre dans la rue du domicile en question.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Lire la suite

Récent