grosse surprise, Djokovic se serait finalement fait vacciner, selon son biographe

D’après l’un des biographes de Novak Djokovic, le n°1 mondial serbe aurait finalement choisi de se faire vacciner. Ce qu’il refusait jusqu’alors et qui lui a coûté sa participation à l’Open d’Australie, tournoi à l’issue duquel Nadal est allé chercher ce record qu’il convoite tant.

La nouvelle ne devrait pas ravir les plus zélés parmi ses fans de la première heure. Et ne réjouira pas forcément son père, Srdan, non plus, lui qui en avait fait un martyr de la liberté dans ce monde post-Covid où l’on opprimerait les non-vaccinés. Rétif à toute injonction de se faire vacciner, Novak Djokovic aurait finalement sauté le pas, allant à l’encontre de ses propres convictions sur le sujet. C’est ce qu’a indiqué son biographe, Daniel Müksch, à l’occasion d’une émission de télévision à laquelle il participait, sur Servus TV.

« D’après ce que j’ai entendu de son entourage, je pense qu’il se fait vacciner, a-t-il insinué. Peut-être que la finale en Australie y a contribué. Peut-être que les 21 Grands Chelems de Rafa Nadal le poussent à le faire. »

Novak Djokovic fait face à une double problématique, avec le retour au premier plan de Nadal. L’Espagnol, en gagnant l’Open d’Australie, l’a doublé au nombre de titres du Grand Chelem remportés en carrière, devenant le premier joueur à atteindre les 21 sacres. Or, si l’Espagnol se fiche pas mal de ce record – c’est ce qu’il prétend en tout cas, on n’est pas obligé de le croire sur parole – Djokovic est obsédé par cette quête.

Dans une impasse

Malheureusement pour le n°1 mondial (peut-être plus pour longtemps…), son statut vaccinal l’empêche de participer à la plupart des tournois, notamment les plus importants, au premier rang desquels se situent les quatre tournois du Grand Chelem. Et aucun ne semble disposé à lui accorder la moindre faveur, pas plus Wimbledon et l’US Open que Roland-Garros.

Djokovic est rentré à Belgrade le 17 janvier après avoir été expulsé de Melbourne, où il espérait disputer l’Open d’Australie avec l’ambition d’y triompher pour la dixième fois. A l’issue d’un long imbroglio politico-judiciaire, la star non vaccinée a échoué à convaincre la justice australienne d’accepter son recours contre l’annulation de son visa par le gouvernement australien et a dû quitter le pays. 

Dans une impasse en raison de son statut vaccinal, et à moins d’un effondrement soudain de l’épidémie partout dans le monde dans les mois qui viennent – scénario peu probable – Novak Djokovic n’a pas d’autres choix que de se faire vacciner. Et d’imiter 97% des joueurs qui composent le top 100, dont certains étaient plus que réticents comme lui, avant de finir par s’y résoudre. Il se pourrait bien que le Serbe emprunte lui aussi ce chemin.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Lire la suite

Récent