trois parlementaires UDI soutiennent Emmanuel Macron

Nouméa, France AFP samedi 04/02/2022 – Trois parlementaires calédoniens, affiliés à l’UDI, ont annoncé vendredi leur soutien à Emmanuel Macron, pas encore officiellement candidat à la présidentielle, pour ouvrir « une nouvelle page de l’histoire entre la France et la Nouvelle-Calédonie ».

En 2017, les députés Philippe Gomes et Philippe Dunoyer, ainsi que le sénateur Gérard Poadja, avaient déjà apporté leur soutien à M. Macron: « nous sommes là aujourd’hui encore », ont-ils indiqué dans un communiqué, après avoir été reçus en début de semaine à l’Elysée.

« Le chef de l’Etat devra répondre aux attentes immenses des Calédoniens en relançant personnellement le dialogue afin de donner l’impulsion nécessaire pour que nous ouvrions une nouvelle page de l’histoire entre la France et la Nouvelle-Calédonie », ont préconisé les parlementaires.

Après un troisième référendum sur l’indépendance le 12 décembre dernier, remporté par les loyalistes (96,5%) et auquel les indépendantistes n’ont pas participé, la Nouvelle-Calédonie doit se doter d’un nouveau statut, qui prendra la suite de celui de l’accord de Nouméa (1998).

« Emmanuel Macron a la compétence et l’expérience pour assumer cette responsabilité face à l’Histoire », ont-ils affirmé.

Alors que l’UDI soutient la candidature de Valérie Pécresse (LR), Philippe Gomes, chef de file du parti local Calédonie Ensemble (CE), a revendiqué, dans une interview aux Nouvelles-Calédoniennes, « une totale liberté » et des sensibilités différentes au sein de CE.

Plusieurs personnalités de la droite non indépendantiste calédonienne ont déjà apporté leur soutien à Emmanuel Macron, dont la maire de Nouméa Sonia Lagarde et la présidente de la province Sud Sonia Backès.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Lire la suite

Récent