Del Potro, forfait à Rio, s’approche de plus en plus de la retraite

La fin de carrière de Juan Martin del Potro semble approcher. Invité à participer au tournoi de Rio, l’Argentin a dû décliner, comme annoncé par les organisateurs. Avant son élimination au tournoi de Buenos Aires, l’Argenin avait évoqué la possibilité de prendre sa retraite.

L’Argentin Juan Martin del Potro ne disputera pas le tournoi de Rio la semaine prochaine, ont annoncé vendredi les organisateurs, un forfait qui pourrait préfigurer l’annonce officielle de la fin de sa carrière, minée par les blessures. « Malheureusement, Juan Martin del Potro ne jouera pas le Rio Open (…) Nous lui souhaitons beaucoup de succès pour son avenir, les portes du tournoi lui seront toujours ouvertes », peut-on lire sur le compte officiel du tournoi ATP 500 de Rio de Janeiro, au Brésil.

Juan Martin Del Potro, 33 ans, a fait son grand retour mardi au tournoi de Buenos Aires, devant son public, après presque trois ans d’absence à cause d’une grave blessure au genou. Un retour marqué par une défaite en deux sets 6-1, 6-3 au 1er tour face à son compatriote Federico Delbonis (N.42 mondial).

« Je mets le tennis en veilleuse jusqu’à ce que ma jambe aille mieux. Si ça marche, je mettrai d’autres cartes sur la table », avait alors déclaré l’ancien N.3 mondial à l’issue de cette défaite, ajoutant n’avoir « aucune certitude à propos de Rio » où il bénéficiait d’une invitation.

« Nous ne nous reverrons peut-être jamais »

« Aujourd’hui, j’ai donné tout ce que j’avais, jusqu’au dernier point. Je suis heureux parce que mon dernier match, probablement, a eu lieu sur un court et pas en donnant une conférence de presse », avait-il lancé au public après sa défaite. « Nous ne nous reverrons peut-être jamais », avait ajouté « Delpo », les larmes aux yeux.

Ses déclarations, suivies de son forfait pour Rio de Janeiro, ressemblent fort à une retraite qui ne veut pas dire son nom. Même si pour le moment, del Potro n’a pas encore officiellement prononcé le mot.

Le colosse de 1,98 m, surnommé « La tour de Tandil », compte à son palmarès un titre du Grand Chelem à l’US Open 2019 où il avait battu Rafael Nadal en demi-finale puis Roger Federer en finale. Il a aussi remporté la Coupe Davis en 2016 avec l’Argentine, ainsi que deux médailles olympiques, l’argent à Rio-2016 et le bronze à Londres-2012.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Lire la suite

Récent