quel programme pour Djokovic sans vaccin ?

Novak Djokovic a réaffirmé son opposition à se faire vacciner contre le Covid, ce mardi dans une interview à la BBC, quitte à faire l’impasse sur de nombreux tournois, dont Roland-Garros et Wimbledon. Il sera d’ailleurs rapidement confronté aux règles sanitaires.

Novak Djokovc est enfin sorti du silence, ce mardi dans une interview à la BBC. Mais dans le fond, rien n’a changé. Le Serbe est toujours opposé à l’idée de se faire vacciner contre le Covid, quitte à ne pas participer aux tournois. Il est ainsi prêt à renoncer aux prochains Grands Chelem (Roland-Garros et Wimbledon) au nom de la liberté de chacun à choisir, même s’il ne se définit pas comme un étendard des antivax. Mais que réserve cette posture face aux règles sanitaires actuellement en vigueur selon les Etats?

Présent à Dubaï, recalé des Etats-Unis?

Dans les faits, le numéro un mondial a repris l’entraînement dans son académie à Belgrade. Il est engagé la semaine prochaine à Dubaï, où la politique sanitaire est plus souple. Il y défendra donc son titre décroché en 2020. La suite de son programme est plus floue. Pour entrer sur le territoire américain, il faut être vacciné. Sa participation aux Masters 1000 d’Indian Wells, où il est inscrit, et de Miami apparaît très compromise.

Cela mène le joueur en avril avec le début de la saison sur terre battue. Le Masters 1000 de Monte-Carlo est un tournoi que Novak Djokovic apprécie. Résident monégasque, il peut s’y rendre en trottinette. Sauf que le tournoi se déroule sur le territoire français, sur la commune de Roquebrune Cap-Martin et dépend des lois françaises.

Autoriser à jouer à Monte-Carlo… jusqu’en demi-finales?

Depuis ce mardi, la durée des certificats de rétablissement – qui bénéficie aux joueurs non-vaccinés mais ayant contracté le Covid, comme Pierre-Hugues Herbert – est réduite à quatre mois contre six auparavant. En Australie (d’où il a finalement été expulsé en janvier dernier), Djokovic a déclaré un test PCR positif daté du 16 décembre. Le pass vaccinal de Djoko expirera le 16 avril, jour des demi-finales de Monte-Carlo. Un drôle de cas d’école. Il pourrait donc s’aligner sur le Rocher, remporter trois matches et être interdit de stade le samedi… Une situation ubuesque.

En l’état, il est donc interdit de Roland Garros en 2022. A moins de contracter le Covid-19. Et à moins que le gouvernement ne revoit toute sa politique sanitaire au printemps.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Lire la suite

Récent