la police exclut l’usage de la force contre les manifestants anti-vaccins

Wellington, Nouvelle-Zélande AFP vendredi 17/02/2022 – La police de Nouvelle-Zélande a exclu vendredi d’employer la force pour déloger les manifestants anti-vaccins qui campent depuis onze jours autour du parlement dans la capitale Wellington, malgré le mécontentement croissant des riverains.

L’usage de la force « comporte un risque réel de provoquer des blessures parmi le public, de faire venir encore plus de manifestants et de rendre violente une manifestation largement pacifique », a averti le chef de la police Andrew Coster. « La seule option sûre à cet instant présent est de continuer à tabler sur une désescalade », a-t-il insisté.

M. Coster a dit comprendre le mécontentement des habitants de Wellington, dont les rues sont encombrées par les véhicules de protestataires de plus en plus nombreux. Des riverains se sont notamment plaints, ces derniers jours, d’avoir été harcelés par les manifestants parce qu’ils portaient des masques.

« Les habitants de Wellington en ont assez de ces activités illégales, harcèlements et perturbations, nous exigeons que cela prenne fin immédiatement », a protesté vendredi dans un communiqué un collectif d’élus locaux, de députés et de dirigeants économiques de la capitale.

Selon M. Coster, la police recensait vendredi environ 800 manifestants campant dans des tentes devant le parlement et quelque 450 véhicules bloquant les rues de la ville, et s’attendait à ce que ces chiffres augmentent durant le weekend.

Une première tentative infructueuse pour disperser les manifestants, qui se disent inspirés par les convois anti-restrictions sanitaires au Canada, s’était soldée la semaine dernière par de violents affrontements et quelque 120 arrestations.

Le weekend dernier, les responsables du parlement avaient essayé de chasser les protestataires en déclenchant les systèmes d’arrosage automatique pour les asperger et en diffusant une musique assoudrissante, sans plus de succès.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Lire la suite

Récent