Novak Djokovic s’est senti « bien accueilli » par ses pairs à Dubaï

Privé d’Open d’Australie après son expulsion, Novak Djokovic va débuter sa saison à Dubaï dès ce lundi. Le numéro un mondial a reçu un « accueil positif » à son arrivée.

Le numéro 1 mondial, Novak Djokovic, qui va lancer sa saison 2022 au tournoi de Dubaï lundi un mois après avoir été refoulé d’Australie en raison de sa non-vaccination contre le covid, a déclaré ce dimanche avoir reçu un « accueil positif » des autres joueurs depuis son arrivée aux Emirats, où il se réjouit de pouvoir jouer à nouveau.

« Jusqu’à présent, la plupart des joueurs que j’ai vus – je n’en ai pas vu beaucoup – mais la plupart de ceux que j’ai vus ont été positifs et accueillants. C’est agréable évidemment. Je ne peux pas dire que c’était le cas en Australie. C’était un peu étrange. Mais ici, tout se passe bien jusqu’à présent », a déclaré le Serbe de 34 ans lors d’une conférence de presse à la veille de son match de premier tour face à l’Italien Lorenzo Musetti.

Djokovic, qui s’était déjà exprimé cette semaine à son arrivée à Dubaï puis auprès des médias serbes, a une nouvelle fois indiqué que ce qui s’était passé en Australie l’avait « déçu » et « attristé », mais que cela n’avait en rien atténué sa motivation à jouer. « J’ai repris l’entraînement depuis deux semaines et demie, trois semaines. J’en profite. J’aime le jeu, j’aime juste frapper la balle, donc ce n’était pas vraiment difficile pour moi de prendre une raquette, d’aller sur un court et de m’entraîner », a déclaré Djokovic, qui vise un sixième titre à Dubaï.

Choix limités

« Sachant que je venais à Dubaï, j’avais quelque chose à préparer, j’avais un objectif. Donc maintenant que je suis ici, je peux dire que je suis aussi bien préparé que possible et que je suis enthousiaste à l’idée de jouer à nouveau sur le circuit », a-t-il expliqué. Le détenteur de 20 titres du Grand Chelem sera d’autant plus motivé qu’il est conscient que sa couronne de numéro mondial est en jeu cette semaine. Son dauphin, le Russe Daniil Medvedev, pourrait la lui ravir s’il remporte le tournoi d’Acapulco, qui se dispute parallèlement. Et ce quels que soient les résultats de Djokovic à Dubaï.

« Il mérite d’être numéro 1 », a déclaré le Serbe dimanche à propos de Medvedev. « Cela va finir par arriver. Si cela arrive cette semaine, je serai le premier à le féliciter », a ajouté Djokovic, qui entame lundi sa 361e semaine au sommet du classement mondial, un record. Revenant sur la suite de son programme pour cette année, Djokovic, qui a indiqué cette semaine à la BBC qu’il était prêt à renoncer à disputer certains tournois, y compris des Grands Chelems, pour défendre son choix de ne pas se faire vacciner, a reconnu que ses choix étaient limités.

Pas d’entrée pour les Etats-Unis pour l’instant

« Je ne peux pas vraiment choisir en ce moment. Il s’agit vraiment de savoir où je peux aller et jouer. Partout où une occasion se présentera, je l’utiliserai probablement et j’irai jouer parce que c’est toujours ce que j’aime faire », a-t-il expliqué. « Je dois simplement suivre les règles. Quel que soit le tournoi auquel je pourrai participer, j’essaierai de me rendre dans ce pays et de le jouer », a-t-il indiqué, sans se prononcer sur son éventuelle participation au prochain Masters 1000 d’Indian Wells (7-20 mars).

Le Serbe figure sur la liste des engagés dans le tournoi californien. Mais en tant que personne non-vaccinée, il n’a, pour le moment, pas le droit d’entrer sur le territoire des Etats-Unis. Le numéro 1 mondial peut participer au tournoi de Dubaï car un vaccin contre le coronavirus n’est pas obligatoire pour entrer aux Emirats arabes unis, où 895 nouveaux cas de contamination ont été annoncés jeudi.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Lire la suite

Récent