Kyrgios se confie sur ses « pensées suicidaires »

Survolté lors du dernier Open d’Australie, Nick Kyrgios n’a pas toujours vécu des moments faciles. Via un post sur Instagram, le joueur de tennis australien confie avoir eu des « pensées suicidaires » il y a trois ans.

Battu par Daniil Medvedev pendant l’Open d’Australie en janvier dernier, Nick Kyrgios avait fait le show à domicile, devant son public. Souvent très expressif et dans le spectacle, le tennisman n’a pas toujours vécu des moments faciles. Dans un post sur Instagram ce jeudi, le joueur de 26 ans s’est confié sur une page de sa vie datant d’il y a trois ans, moment où il avait sérieusement songé à mettre fin à ses jours: « J’avais des pensées suicidaires et j’avais littéralement du mal à sortir du lit, sans parler de jouer devant des millions de personnes. Je me sentais seul, déprimé, négatif, j’abusais de l’alcool et des drogues, je repoussais ma famille et mes amis. » Le sportif avait même des marques d’automutilations sur son bras droit.

« Vous n’êtes pas seul »

Aujourd’hui remis de cet épisode dépressif, Nick Kyrgios veut que son histoire serve aux personnes dans le même état de détresse. Le sportif leur conseille de ne pas faire la même erreur que lui, lorsqu’il gardait ses problèmes pour lui: « Je comprends que vous ayez l’impression que si vous vous ouvrez, vous vous sentirez faible ou effrayé. Je vous le dis dès maintenant, tout va bien, vous n’êtes pas seul. »

L’Australien affirme aussi que ces moments compliqués l’ont transformé. Il termine son message par un discours optimiste sur la vie: « S’il vous plaît, ne vous sentez pas seul, si vous avez l’impression que vous ne pouvez parler à personne, je suis là, tendez la main. Je suis fier de dire que je me suis complètement transformé (…) Je veux que vous puissiez atteindre votre plein potentiel et que vous souriez. Cette vie est belle. »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Lire la suite

Récent