la Fédération ukrainienne demande la mise à l’écart de Medvedev des tournois du Grand Chelem

Devenu numéro un au classement mondial cette semaine, Daniil Medvedev pourrait ne pas participer à certaines compétitions du Grand Chelem. C’est le vœu de président de la Fédération ukrainienne de tennis, Seva Kewlysh, qui a demandé à la FIT de faire en sorte qu’il perde son statut de numéro un mondial.

Défait en demi-finale par Rafael Nadal lors du tournoi d’Acapulco au Mexique, Daniil Medvedev a tout de même apprisla semaine passée une nouvelle qui a forcément atténué la peine de la défaite. Grâce au revers de Novak Djokovic à Dubaï, ce dernier a laissé sa place de numéro un mondial au Russe. Un statut récompensant ainsi les bonnes performances du joueur de 26 ans.

>> Guerre en Ukraine: les conséquences sur le sport en direct

Mais la guerre entre l’Ukraine et la Russie pourrait avoir des conséquences sur sa carrière. Comme relayé par Marca, le président de la Fédération ukrainienne de tennis, Seva Kewlysh, a demandé à la Fédération internationale de tennis de ne pas inclure le tennisman au sein des tournois du Grand Chelem.

Afin qu’il ne conserve pas sa position de leader au classement mondial: « Nous laisserons Medvedev jouer les tournois de l’ATP Tour, mais les Grands Chelems sont des tournois ITF. Si vous ne pouvez pas les jouer, vous ne serez jamais numéro un (…) Medvedev ne devrait pas jouer à Roland-Garros, Wimbledon et l’US Open. »

Medvedev: « Je demande la paix dans le monde »

Rappelons que cette semaine dans le monde du football, la Fifa et l’UEFA ont décidé de prendre des mesures fortes contre la Russie, en les excluant de la Coupe du monde 2022. Le Spartak Moscou a également été exclu de la Ligue Europa. Autant d’éléments laissant penser que cette requête de Seva Kewlysh pourrait être étudiée par l’instance de tennis.

De son côté, Medvedev a publié dimanche un message sur Twitter où il appelle à un apaisement de la situation entre les deux pays: « Je demande la paix dans le monde, la paix entre les pays. Les enfants sont nés avec une confiance innée dans le monde, ils croient beaucoup en tout : en les personnes, en amour, en matière de sécurité et de justice, dans les chances de leurs vies. Soyons ensemble et montrons-leur que c’est vrai, parce que chaque enfant ne doit pas arrêter de rêver. »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Lire la suite

Récent