Zverev insulté par le public brésilien

De retour sur les courts, plusieurs jours après son craquage à Acapulco, Alexander Zverev a été chambré par le public brésilien samedi lors de son match de Coupe Davis, qu’il a gagné. Mais le numéro 3 mondial a aussi indiqué qu’il avait entendu des insultes, à l’encontre notamment de sa famille.

Plusieurs jours après son craquage lors d’un double à Acapulco, où il a frappé la chaise d’un arbitre, Alexander Zverev a été pris à partie samedi par des supporters brésiliens à l’occasion de la Coupe Davis. Vainqueur de Thiago Monteiro (6-1, 7-5), celui qui a offert la qualification en phase finale à l’Allemagne s’est plaint en conférence de presse du comportement du public local.

« C’est inacceptable »

« Aujourd’hui, le public brésilien a franchi la ligne: pendant le match. J’ai entendu ma famille et des gens que j’aime se faire lourdement insulter. C’est inacceptable », a déploré Alexander Zverev. Une chose est sûre: le public brésilien a bien chambré la tête d’affiche allemande en chantant à plusieurs reprises « Acapulco », comme une référence évidente à la dernière sortie du joueur.

Au final, Alexander Zverev a écopé d’une amende de 35.000 euros pour avoir frappé la chaise de l’arbitre lors de ce tournoi d’Acapulco, où il a été expulsé. « Il y a deux poids, deux mesures. Je serais probablement en prison si je faisais ça. Sans blague », dénonçait Serena Williams après la sanction.

Numéro 3 mondial, Alexander Zverev a offert deux points à l’Allemagne avec une autre victoire en deux sets face au Brésilien Thiago Seyboth Wild. Le double allemand a offert l’autre point. De son côté, la France s’est aussi qualifiée pour la phase de poules en éliminant l’Equateur.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Lire la suite

Récent