éliminé à Indian Wells malgré 4 balles de match, Paire reconnait « un problème mental »

Alors qu’il était largement en tête de son match face à Dominik Koepfer, Benoît Paire a finalement été sorti au premier tour du Masters 1000 d’Indian Wells (2-6, 7-5, 6-4). « Je mène 6-2, 5-2 et la seule chose à laquelle je pense c’est que je peux perdre », a regretté le Français dans les colonnes de L’Equipe.

Benoît Paire ne s’en sort toujours pas. Le 53e joueur mondial a enchaîné une septième élimination au premier tour en huit tournois cette saison. Il est cette fois-ci tombé sur Dominik Koepfer (n°51, 2-6, 7-5, 6-4) à Indian Wells après avoir pourtant fait la course en tête, jusqu’à 6-2, 5-2. Un problème de mental et de confiance, selon ses propos rapportés par L’Equipe.

« Dans des conditions normales et en ayant remporté une ou deux rencontres de plus, je ne me pose même pas la question: je sais que je gagne le match, revient-il après sa défaite. Mais là, je mène 6-2, 5-2 et la seule chose à laquelle je pense c’est que je peux perdre ». Paire confirme ici que ce n’est « pas une question de tennis, c’est uniquement mental. J’ai juste un problème mental ».

« Je vais avoir une petite déprime pendant deux jours et je vais aller boire des coups »

« À une balle près, si je la joue comme je la joue tout le temps, le match est terminé. Une bonne soirée, golf demain, un autre match dimanche, ironise le joueur français à propos d’une de ses quatre balles de match manquées. Au lieu de ça, je vais avoir une petite déprime pendant deux jours et je vais aller boire des coups ».

Son Open d’Australie encourageant, avec une victoire sur Dimitrov et un revers sans rougir sur Tsitsipas au 3e tour (3-6, 5-7, 7-6, 4-6), n’aura pour l’instant pas eu de lendemain. « C’est difficile à accepter, souffle-t-il. Cette spirale est dure à casser. J’aurais aimé le faire aujourd’hui. C’est ça qui me fait mal ». Benoît Paire aura l’occasion de se racheter à partir du 21 mars lors du deuxième Masters 1000 de la saison, à Miami.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Lire la suite

Récent