« Il vient sur les tournois en touriste », Bartoli tacle Paire

Marion Bartoli a réagi dans les Grandes Gueules du Sport, sur RMC, aux propos de Benoît Paire, éliminé au premier tour à Indian Wells et qui a évoqué un problème de mental. La Française a assuré ne pas avoir de compassion pour l’actuel 52e joueur mondial.

Après sa défaite au premier tour à Indian Wells contre Dominik Koepfer, Benoît Paire a avancé un « problème mental » pour évoquer son incapacité à l’emporter alors qu’il menait 6-2, 5-2 et qu’il s’est procuré quatre balles de match. Une analyse à laquelle ne souscrit pas Marion Bartoli, consultante pour RMC qui s’est exprimée dans les Grandes Gueules du Sport.

>> Les podcasts des Grandes Gueules du Sport

« J’aurais de la compassion si Benoît s’entraînait à fond, s’il était extrêmement rigoureux, a-t-elle expliqué. Si t’as un blocage mental ensuite qui fait que les défaites s’accumulent et que tu n’arrives pas à passer le cap, là je pourrais comprendre parce qu’on a tous fait face à ces cas-là à un moment donné dans nos carrières et ce n’est pas facile de s’en sortir. Dans ce cas-là j’aurais de la compassion et je pourrais comprendre le problème mental. Mais là on n’est pas du tout dans cette situation. »

« Il ne s’entraîne plus »

Marion Bartoli assure que, Paire, 52e joueur à l’ATP, ne fait pas les efforts nécessaires pour être au niveau : « Benoît, ça fait 5, 6 ans qu’il ne s’entraîne plus. Il a complètement décroché. Il vient sur les tournois en touriste et il espère avoir les résultats des gars qui font les efforts au quotidien, qui s’arrachent, qui font des sacrifices. A un moment donné il ne faut quand même pas se foutre de la gueule du monde. Ça finit par m’exaspérer. »

La Française, ancienne vainqueur de Wimbledon, était déjà étonnée de voir Paire se procurer des balles de match. « Déjà qu’il mène 6-2, 5-2, j’étais vraiment surprise. Effectivement, qu’il se crispe au moment de conclure c’est complètement logique, il sait très bien que si ça part en trois sets, il n’aura pas la caisse physique pour finir le match. Que le stress le rattrape, quand il a perdu 16 de ses 20 derniers matchs, c’est logique. » Paire a même perdu au premier tour lors de ses cinq derniers tournois (Cordoba, Buenos Aires, Rio de Janeiro, Acapulco, Indian Wells).

« S’il mettait les choses en place pour pouvoir s’entraîner, avoir un physique pour jouer des matchs en trois sets dans la chaleur à Indian Wells, oui je pourrais avoir de la compassion pour lui. Mais là non, a ajouté Bartoli. Le gars il vient prendre 12 000 euros au premier tour en arrivant en touriste, en disant que s’il gagne son match, le lendemain sur son day-off il va jouer au golf, et que là parce qu’il a perdu, bichette il va se soûler la gueule. » Des déclarations qui ne risquent pas d’arranger les relations déjà tendues entre Paire et Bartoli.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Lire la suite

Récent