Etats-Unis et Philippines lancent leurs plus grandes manoeuvres jamais réalisées

Manille, Philippines AFP mardi 22/03/2022 – Les Philippines et les États-Unis donneront la semaine prochaine le coup d’envoi à leurs plus grandes manoeuvres militaires communes jamais organisées dans l’archipel, ont annoncé mardi des responsables américains, désireux de montrer la solidité des liens des deux pays en matière de défense face à l’assurance croissante de la Chine. 

Près de 9.000 soldats philippins et américains prendront part à ces exercices militaires pendant 12 jours sur l’île de Luçon à partir du 28 mars.

Les deux pays organisent habituellement des manoeuvres conjointes chaque année mais elles ont dû être annulées ou réduites durant la pandémie.

Les exercices porteront notamment sur la sécurité maritime, l’entraînement au tir réel, la lutte contre le terrorisme, l’aide humanitaire et les secours en cas de catastrophe, a indiqué l’ambassade américaine dans un communiqué. 

Les soldats des deux pays « s’entraîneront ensemble pour étendre et faire progresser leurs tactiques, techniques et procédures partagées, qui renforcent nos capacités de réponse et notre préparation aux défis du monde réel », a déclaré le général de division Jay Bargeron, commandant de la 3e division des Marines américaines.

Les récentes manœuvres entre les deux alliés de longue date se sont concentrées sur un conflit potentiel en mer de Chine méridionale.

La Chine revendique la quasi-totalité de cette zone maritime riche en ressources naturelles où d’autres pays riverains ont également des prétentions de souveraineté comme les Philippines, la Malaisie, le Vietnam ou Brunei.

Pékin a ignoré une décision de 2016 de la Cour permanente d’arbitrage de La Haye, selon laquelle sa revendication historique est sans fondement, et a construit des îles artificielles sur certains récifs contestés en y installant des armes.

Les tensions entre Manille et Pékin se sont accentuées la semaine dernière, lorsque les Philippines ont convoqué l’ambassadeur de Chine au sujet d’un navire de la marine chinoise surpris en train de « s’attarder » illégalement dans leurs eaux.

Parallèlement, les prochaines manoeuvres américano-philippines interviennent sur fond de l’invasion russe en Ukraine. Les États-Unis et leurs alliés, qui imposent des sanctions économiques paralysantes à Moscou, fournissent des armes défensives à Kiev.

Le président philippin, Rodrigo Duterte, s’est inquiété lundi que son pays soit « impliqué » dans le conflit en raison de son alliance de sécurité avec les États-Unis qui inclut un traité de défense mutuelle et l’autorisation, pour les Américains, de stocker des fournitures militaires dans plusieurs bases philippines.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Lire la suite

Récent