Tsitsipas conserve son titre en battant Davidovich

Stefanos Tsitsipas, 5e mondial, a remporté dimanche le Masters 1000 de Monte-Carlo pour la deuxième année consécutive en battant en finale l’Espagnol Alejandro Davidovich (46e) 6-3, 7-6 (7/3).

Le Grec devient ainsi à 23 ans le sixième joueur à conserver son titre dans le premier grand tournoi sur terre battue de la saison, aux côtés d’Ilie Nastase (1971-1973), Björn Borg (1979-1980), Thomas Muster (1995-1996), Juan Carlos Ferrero (2002-2003) et Rafael Nadal (2005-2012 et 2016-2018).

Après quelques jeux durant lesquels il a mis du temps à se mettre en route, Tsitsipas a trouvé la bonne carburation: à partir de 3-3 dans la première manche, il a aligné cinq jeux consécutifs pour boucler le premier set et se détacher 2-0 dans le second.

Davidovich en manque de jus

Profitant d’innombrables fautes directes de Davidovich, manifestement à court d’énergie après un tournoi éreintant au cours duquel il a notamment obtenu sa plus belle victoire en battant le N.1 mondial Novak Djokovic au deuxième tour, Tsitsipas semblait sur des rails pour aller soulever vite et sans trembler le trophée.

Alors que le Grec ne semblait plus avoir qu’à faire jouer son adversaire en attendant qu’il commette la faute, il a, à son tour, connu quelques minutes de perte de concentration. Davidovich, soutenu par le public, en a profité pour débreaker et ainsi revenir à 2-2 et dans le match.

Le Grec a néanmoins réussi le break pour mener 5-4 et servir pour le gain du match. Mais, perdu pour perdu, l’Espagnol aux chaussettes dépareillées a lâché tous ses coups et égalisé à 5-5.

Les deux hommes finissent à terre

Le tie break a été dominé par Tsitsipas et, comme un symbole, les deux hommes se sont retrouvés à terre alors que la balle de match roulait encore sur le court: Davidovich parce qu’il venait d’effectuer son dernier plongeon du tournoi, et Tsitsipas parce que la balle venait de rebondir en dehors des limites du court et qu’il était sacré.

L’an dernier, quelques semaines après avoir remporté à Monte-Carlo son premier Masters 1000, Tsitsipas avait mené deux sets à zéro face à Novak Djokovic en finale de Roland-Garros avant de s’incliner.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Lire la suite

Récent