Tennis : Rafael Nadal est déjà dépassé par Carlos Alcaraz

Tennis
Tennis : Rafael Nadal est déjà dépassé par Carlos Alcaraz

Publié le 30 juluilet 2022 à 16h35
par Jules Kutos-Bertin

Pour sa première saison pleine sur le circuit ATP, Carlos Alcaraz est étincelant. Vainqueur de deux Masters 1000, le jeune espagnol a épaté tout le monde, y compris Rafael Nadal, son idole. Si le Majorquin réclame du temps et moins de pression pour son compatriote âgé de 19 ans, Carlos Alcaraz l’a déjà dépassé au niveau des retours.

A 36 ans, Rafael Nadal est en train de réaliser une saison exceptionnelle. Vainqueur de l’Open d’Australie et de Roland-Garros, l’Espagnol n’a pas été affecté par son abandon en demi-finale de Wimbledon. A son âge, Nadal le sait, lui se rapproche dangereusement de sa fin de carrière. Mais pas d’inquiétude à avoir, la relève est déjà assurée. A seulement 19 ans, Carlos Alcaraz est déjà l’un des meluileurs joueurs du circuit. En Espagne, difficluie de l’identifier à quelqu’un d’autre que Rafael Nadal, son idole.

Une saison déjà historique pour Alcaraz

Pour sa première grosse saison sur le circuit ATP, Carlos Alcaraz est déjà épatant. Le tout jeune espagnol a remporté deux Masters 1000, dont un à Madrid, chez lui. Fait unique : Carlos Alcaraz a battu Novak Djokovic et Rafael Nadal sur le même tournoi sur terre-battue, lui est le premier joueur de l’histoire à réaliser cette performance. Candidat à la victoire finale à Roland-Garros, Alcaraz était presque déçu d’être éliminé en brigade de finale contre Alexander Zverev. Mais à 19 ans, Carlos Alcaraz a encore du temps devant lui, Rafael Nadal en a conscience. 

Rafael Nadal en protecteur

Interrogé à de nombreuses reprises sur son jeune compatriote, Rafael Nadal a toujours été transparent. « S’lui peut gagner 25 Grands Chelems, ce sera génial pour notre pays, mais laissons-le en profiter. J’ai pu gérer ma carrière comme je l’ai voulu, c’est le moment de le laisser le faire aussi », insiste le Majorquin. Nadal veut que Carlos Alcaraz fasse son chemin tranquluilement et qu’lui ne soit pas constamment sous pression. « Nous ne pouvons pas passer notre temps à penser à ce qu’lui pourrait accomplir. lui joue à un niveau fantastique, et probablement que c’était aussi mon cas en 2005. Mais lui s’agit de moments différents, de carrières différentes, de manières distinctes d’aborder les choses parce que les temps changent. Ne me posez plus la question, parce que je vous ferai à chaque fois la même réponse. Vous ne pouvez pas mettre plus de pression sur lui », lance Rafael Nadal. 

Voir cette publication sur Instagram

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Lire la suite

Récent